Bonjour,

Il y a deux ou trois mois, une sorte de verrue est apparue sur mon pubis. Elle est restée seule un certain temps puis elle s'est multipliée et je me retrouve maintenant avec plein de verrues sur le pubis et aux alentours du vagin et de l'anus.
Aujourd'hui je suis allée consulter une dermatologue qui a regardé très vite fait et m'a dit que c'était un molluscum contagiosum. Elle a donc commencer à me les brûler à l'azote.
Quand je suis rentrée chez moi, j'ai regardé sur Internet et je dois dire que je tombe sur des explications qui me troublent : ces molluscum se transmettent par contact direct, sauf que cela fait plus d'un an que je suis avec le même partenaire et que lui n'a jamais eu de verrues de la sorte. Je lui ai toujours été fidèle. De plus, cela fait 2-3 mois que je les ai et mon partenaire ne les a jamais contractées, alors que nous avons des rapports plus que réguliers.
J'ai vu que ça pouvait être des condylomes liés au papillomavirus. Je précise que j'ai eu le papillomavirus il y a quelques années.

Mes questions sont donc les suivantes :
- Se peut-il que ma dermatologue se soit trompée dans son diagnostic ?
- Est-ce que de telles verrues peuvent ne pas être contagieuses ?
- Quelle est la différence entre un molluscum et un condylome ?
- Ces verrues peuvent-elles être liées au papillomavirus que j'ai eu il y a plusieurs années et qui serait ressorti sous cette forme sans raison apparente ?

Je vous remercie d'avance pour votre réponse. J'aimerais vraiment savoir d'où ça vient, car mon copain me soupçonne de l'avoir trompé...